Poste d’agent de liaison autochtone (PM-3 – poste de durée indéterminée) 

Êtes-vous passionné(e) de faire partie du parcours de la réconciliation au Canada?

Parcs Canada recherche un facilitateur et communicateur autochtone qualifié, capable d’utiliser les méthodes de recherche les plus récentes et connaissant bien les traditions des Premières Nations et des Métis de l’Ontario. Si vous aimeriez contribuer à bâtir des ponts et à orienter la réconciliation en action, envisagez de poser votre candidature.

Une réunion de groupe
Pour en savoir plus :

Le jeudi 27 mai, de 10 h à 15 h, Camille Girard-Ruel, directrice du parc, sera à votre disposition pour une rencontre individuelle par téléphone ou par vidéoconférence. Veuillez envoyer un courriel pour fixer un rendez-vous, et indiquez l’heure qui vous convient. Vous recevrez un courriel de confirmation.

Comment postuler :
  • Si cette possibilité d'emploi vous intéresse, faites-nous parvenir un courriel avant le 30 mai 2021, pour nous expliquer de quelle manière vous comptez établir des liens culturels et en quoi vous répondez aux exigences liées aux fonctions principales ci-dessous.
  • Veuillez préciser en quoi vous vous définissez comme une personne autochtone.
  • Indiquez si vous vous situez dans un rayon de 100 km de Midland (Ontario).
NOTRE VISION – parc national des Îles-de-la-Baie-Georgienne et lieu historique national de l’Île Beausoleil
Une cérémonie de purification en cours

Nous voulons que notre parc, façonné par le vent et l’eau, soit un lieu de rassemblement paisible profondément enraciné dans la mémoire et en communion avec la nature.

Le parc national des Îles-de-la-Baie-Georgienne et le lieu historique national de l’Île-Beausoleil, ainsi que leurs partenaires de confiance, sont de fiers ambassadeurs du plus grand archipel d’eau douce du monde, situé dans la partie sud-est de la baie Georgienne. Lieux transformateurs et inspirants pour les visiteurs, ils sont à l’avant-garde de la conservation, de l’apprentissage par l’expérience ainsi que de la consultation avec les Autochtones. Les îles sont un refuge pour la diversité biologique et un catalyseur de conservation régionale.

Fonctions principales :
  • Faire avancer les politiques et les programmes visant à renforcer et à favoriser la conservation autochtone dans le parc national et le lieu historique national.
  • Fournir des conseils à la direction sur des questions liées au savoir autochtone et aux valeurs matérielles et immatérielles du patrimoine culturel.
  • Évaluer les obstacles qui se présentent pour les Autochtones à l’échelle locale et fournir des conseils à la direction sur des moyens de les éliminer dans le contexte du mandat et de la vision du parc national.
  • Coordonner et appuyer le Cercle consultatif culturel du parc, groupe autochtone de premier plan qui favorise le leadership autochtone ainsi que la compréhension de l’histoire et de l’intendance.
  • Établir des liens avec les partenaires autochtones et fournir des conseils sur l’établissement des relations communautaires.
  • Collaborer avec une équipe dévouée, avoir une influence sur les processus décisionnels et les mesures de gestion dans le parc national et le lieu historique national. Susciter la discussion, accroître la compréhension et favoriser l’embauche d’Autochtones auprès de toutes les équipes du parc national.
  • Collaborer avec les équipes de l’expérience du visiteur pour favoriser l’intégration de la culture autochtone ainsi qu’une culture axée sur la compréhension, la conservation et la réconciliation. 
Ce que nous offrons :
  • Un milieu de travail engageant et stimulant, offrant des possibilités de mentorat, d’encadrement et de formation. Parcs Canada s’engage à former et à appuyer les dirigeants autochtones.
  • Un salaire concurrentiel (de 65 747 $ à 70 841 $), pension de retraite et avantages sociaux.
  • Un milieu de travail souple et un cadre de travail virtuel permettant à l'employé de travailler depuis son domicile et dans le parc selon les besoins opérationnels. Il est possible de vivre dans votre propre collectivité et de faire le travail à partir de celle-ci.

Le parc national des Îles-de-la-Baie-Georgienne est situé à proximité de plusieurs collectivités des Premières Nations et collectivités métisses; il se trouve également dans une zone d’intérêt traditionnel pour d’autres. Il s’agit notamment de la Première Nation de Beausoleil, du Conseil des Métis de la baie Georgienne, des Chippewas de la Première Nation de l’île Georgina, des Chippewas de la Première Nation de Rama, de la Nation huronne-wendat, des Potawatomie de la Première Nation de Moose Deer Point, de la Première Nation de Shawanaga, de la Première Nation des Mohawk Wahta et de la Première Nation de Wasauksing. Bon nombre de ces collectivités sont représentées au sein du Cercle consultatif culturel du parc qui, depuis 20 ans, fournit des conseils et apporte un point de vue autochtone à la gestion du parc, aux ressources culturelles, aux langues et aux programmes.

À l’échelle du pays, l’Agence Parcs Canada collabore avec plus de 300 groupes autochtones (Premières Nations, Inuits et Métis) et est des partenaires dans la conservation, le rétablissement et la mise en valeur du patrimoine naturel et culturel du Canada. L’Agence Parcs Canada accorde une grande importance à l’intégration des points de vue des Autochtones pour veiller à ce que les droits et les intérêts propres aux peuples autochtones soient largement reconnus et pris en compte dans toute l’organisation. Parcs Canada s’engage à promouvoir et à soutenir le recrutement, le maintien en poste et le cheminement de carrière d’employés autochtones, tout en favorisant un milieu de travail inclusif.

Avec un cœur et un esprit ouverts.
Miigwetch. Merci. Thank you.